[Total : 1    Moyenne : 1/5]

L’importance des orthoptères dans les régions sahéliennes. L’intérêt porté aux orthoptères dans les régions sahéliennes n’est pas seulement alimentaire, il tient aussi pour partie à la place qu’ils occupent dans la jeunesse des pastoureaux préposés au gardiennage du troupeau familial, raconte le géographe Christian Seignobos.

Pour ces populations, ils rappellent l’enfance, leur ouverture sur le monde et évoquent leurs premières responsabilités dans leurs communautés. » En effet, dès leurs débuts dans les pâturages, les enfants apprennent à tout connaître de ces compagnons du quotidien : leurs artifices, leur fuite, le bruit de leurs ailes, à telle enseigne qu’ils sont capables de reproduire le bruissement de certains d’entre eux pour les attirer. Ils savent distinguer les maîtres sauteurs de ceux – délicieux car souvent chargés d’oeufs – qui se faufilent au sol sous la végétation ; ils ne doivent pas se laisser leurrer par leur mimétisme dans les herbes ou les graviers, avant ou après le passage du feu. Ils repèrent aussi les criquets grégaires et les solitaires, tout comme les incompatibilités entre familles, ce qui leur permet d’attribuer un caractère à chacun.
« Il existe, chez les Mofu du Cameroun, des criquets malins et d’autres stupides, et d’autres encore qui portent chance », note le chercheur. Tous ces petits bergers jouent avec les criquets : après leur avoir ôté les ailes, ils représentent les boeufs dans des corrals de brindilles ou les clubs
de buveurs de lait de leurs aînés chez les Masa ou les Tupuri, alors que les petits Mofu construisent pour eux des cases de terre miniatures…
Les jeunes Masa et Muzuk attribuent, quant à eux, une place sociale à leurs jouets vivants, reproduisant la hiérarchie des personnages d’une chefferie, d’un canton ou d’une mairie. Mais à
la différence des jeux de simulation chers aux petits Européens, la partie se termine ici par un festin de criquets grillés sur le feu, partagé entre joueurs dans un coin de brousse.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*